27 mars 2008

Table rase sur le passé

Je ne vais pas insister plus, je vais essayer du moins, j'ai fait comme j'ai pu. J'ai des regrets, mais surtout des pressions qui me restent et qui m'empêchent d'advenir.

Désormais que je touche du doigt la sérénité régulièrement, il est temps que je tourne cette page. Que je me sente à nouveau valide pour aimer.

J'ai été vaincu, détruit, annilé par une jeune femme que j'avais éblouï tenté de suivre à la trace. Peine perdue, il n'y avait rien à esperer et tout à perdre.

C'est fini. Mais je constate avec plaisir que mes mots se sont fait plus calmes, plus denses, plus humains et moins fantasques. Je me rapproche de moi, sans doute avec courage, surement avec sagesse.

Je pourrais sans doute le montrer, mais qui peut comprendre, qui peut pardonner ? Et moi-même le puis-je ? Dans mon histoire, nombre ont été médiocres, quelqu'uns se sont montrés hors-norme.

Ils sont mes intimes, ceux à qui j'ai envie de donner, ceux sur lesquels je peux compter. Rares et précieux sont ceux qui t'aiment en entier.

Posté par Myster Gaspard à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Table rase sur le passé

Nouveau commentaire